Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 21:03
Une petite anecdote de traduction qui prouve que, même dans le tourisme, il faut parfois adapter !
Un article sur un festival de musique commence ainsi :

Ikke alle forbinder påske med hyttekos, ski og appelsiner.


Ce qui veut dire, littéralement : "Tout le monde n'associe pas Pâques aux chalets, au ski et aux oranges"
En tous cas, ce n'est pas le cas de la majorité des Français !
J'ai donc du traduire, pour rester fidèle au sens du texte :

Tout le monde n'associe pas Pâques à des oeufs en chocolat.

C'était le seul moyen de conserver l'idée d'une coutume généralisée à laquelle fait exception le public du festival. Bien sûr, je perds par la même occasion tout le côté exotique de la chose, mais cela se justifie, à mon avis, par le fait que l'article porte sur un festival de metal et non sur les charmes de la Norvège.

Quant au hyttekos, faisant suite au hyttetur, ces séjours en chalets, c'est une tradition bien ancrée dans les familles norvégiennes qui possèdent souvent leur propre petit chalet en montagne. Le ski ne doit pas non plus étonner car l'hiver est loin d'être fini au moment de la semaine de Pâques, souvent enneigée.

Il est d'ailleurs à noter que ces chanceux de Norvégiens ont droit à une semaine entière fériée (den stille uke), qui commence par palmesøndag (le dimanche des rameaux), continue par un pont de trois jours jusqu'au skjaertorsdag (jeudi saint), suivi du langfredag (vendredi saint - litt. long vendredi), puis du påskeaften (veille de Pâques, le samedi), du første påskedag (jour de Påques - litt. 1er jour de Pâques) et enfin du andre påskedag (lundi de Pâques - litt. 2ème jour de Pâques).

Partager cet article

Repost 0
Published by LillaMy - dans Traduction
commenter cet article

commentaires