Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 21:20
Roman de Richard Powers

L'histoire :
De 1920 à 1980, l'histoire d'une famille américaine métisse, passionée par la musique. L'identité raciale est au centre du roman et des préoccupations des personnages.

Quoi que le roman soit très long (plus de 1000 pages) ce n'est pas tellement la longueur, ni les descriptions musicales qui m'ont gênées (bien que ces dernières soient un peu trop nombreuses et jargonnesque à mon goût), mais bel et bien la problématique raciale.
Au bout d'un moment j'avais vraiment envie de frapper tous les personnages qui répétaient que la race était le plus important, plus important que la famille etc... Même si, en tant que blancs, on est sans doute mal placés pour juger, je veux quand même croire que non, ce n'est pas notre race qui nous détermine et qu'il est possible de changer la donne.
Sinon, je suis d'accord sur le fait que les personnages principaux (les enfants en tous cas) sont horripilants, surtout Joseph le narrateur, d'ailleurs.

Du reste, j'ai trouvé que c'était un style assez agréable, rien qui ne m'ait hérissée de ce point de vue.
L'intérêt du texte est à mon avis que, malgré tout, on veut savoir ce qui leur arrivera. A mon avis, la structure du roman y est pour beaucoup : en mélangeant les époques, Powers a crée un sentiment d'attente, une volonté de combler les trous de l'histoire.

Pour résumer, ce n'est pas un livre qui me restera, je risque de l'oublier très rapidement.

Partager cet article

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article

commentaires