Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 21:11
Roman de Joanne Harris

L'histoire :
Le roman se passe dans le petit village de Lansquenet-sous-Tannes, au milieu du XXème siècle. Il met en scène l'héroïne Vianne Rocher,  venue fondée une chocolaterie dans le village en plein carême, confrontée au curé Reynaud qui n'entend pas voir ses paroissiens ainsi dévoyés. Soutenue par certains habitants du village et honnie par d'autres, Vianne va aider les habitants et les bohémiens en escale au village à sortir de leur vision étriquée des choses pour apprécier la vie telle qu'elle est et non comme l'église, à travers le prêtre Reynaud, voudrait leur imposer. Malgré les évènements tragiques qui parsèmeront leur séjour, Vianne et sa fille Anouk ne renonceront pas à propager la joie et le plaisir de vivre dans ce petit monde auparavant conservateur et bien pensant. Les relations d'amitié ou d'amour qui se nouent entre les habitants et les étrangers, que ce soit la mère et la fille ou les bohémiens, ouvrent à tous de nouvelles perspectives. La sédentarité et le nomadisme, thèmes centraux du roman, sont tous deux remis en question dans le flux constant des personnages qui vont et viennent.

A travers les stéréotypes exprimés par les différents personnages, Joanne Harris dénonce l'intolérance et le conservatisme d'une communauté renfermée sur elle-même, thème qui transcende le moment et le lieu du roman pour entrer en résonance avec l'actualité du lecteur, quelles que soient son origine et l'époque où il vit.

Quant à la forme, les courts chapitres présentent une alternance entre les points de vue de Vianne et de Reynaud qui permet une confrontation, dans la structure même du texte, des deux personnages principaux. Cela augmente le contraste entre leurs deux philosophies de vie à l'opposé l'une de l'autre. De plus, le déroulement du récit est clairement défini par les dates qui forment le titre de chaque chapitre. Les descriptions, précises sans être trop longues, donnent une bonne idée de l'atmosphère du village en général et de la chocolaterie en particulier, cadre spatial central du roman.

Bien que les personnages soient sympathiques et l'histoire assez prenante, on ne peut que regretter le manichéisme des oppositions et le côté stéréotypé des "méchants".

Partager cet article

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article

commentaires