Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 19:32
Roman d'Anne Thiollier.

L'histoire :

En 1960, la famille de Gangmin revient en Chine, d'où son père est originaire. Ils sont envoyés dans la ville de Kunming où habite Taisen qui, elle, a toujours vécu là. L'installation est dure pour cette famille qui a connu tout le confort de l'Indonésie.
Les deux enfants vont grandir côte à côte à travers la Révolution Culturelle, d'abord enthousiasmés, puis de plus en plus sceptiques quant à l'avenir qu'on leur offre. Gangmin entre comme ouvrier dans un atelier, tandis que Taisen devient danseuse dans des opéras populaires.

Ce roman prenant et facile à lire présente la Chine des années 60-70 par le quotidien de deux adolescents. On ne tombe jamais dans le pathétique ou le jugement à l'emporte-pièce, mais les travers de la société chinoise sont explicites à travers le regard même que portent les deux héros sur leur vie et leur entourage.
Chacun des adolescents fait l'objet d'un chapitre à tour de rôle. Leurs deux vies ne font que se croiser de temps à autres, ce qui est un peu étonnant au début, mais finalement plus intéressant qu'un destin commun, car on les suit tous les deux avec autant d'intérêt.
Le gros "mais" de ce livre est l'épilogue "30 ans après" qui n'apporte pas grand chose et vient même gâcher la fin toute en espérance, en collant de trop près à la vie.

La vie en rouge, A. Thiollier, Gallimard Jeunesse, 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article

commentaires