Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 11:00

BD d'Elodie Durand

 

http://i35.servimg.com/u/f35/15/55/67/07/53742911.jpgL'histoire

La parenthèse c'est les 4 ans que Judith n'a pas vécu à cause d'une minuscule tumeur au cerveau. Tout commence par des crises d'épilepsies accompagnées de pertes de mémoire systématiques lors de ces malaises. S'ensuivent 4 années hors du temps dont Judith ne se souvient que partiellement, 4 ans où elle perd progressivement ces souvenirs, jusqu'à oublier la lecture, le calcul et même son nom. Des années d'hôpital, d'analyses et d'opérations controversées.

 

 

Outre le fait que ce soit un récit autobiographique, ce qui est prenant et bouleversant dans La parenthèse, c'est le récit d'une jeune femme qui erd la maîtrise de son propre corps, de sa mémoire, de ses capacités intellectuelles.

On se rend compte au fur et à mesure de la lecture comme tout cela est fragile, comment une petite anomalie peut réduire une personne normale à un être privé de repères.

L'auteur a longtemps nié sa maladie, ce qui rend encore plus touchant ce récit qui raconte aussi la recherche de ses souvenirs par l'interrogation de ses proches dont on devine le désarroi.

Parsemés dans le récit se trouvent des dessins fait par l'auteur durant ces quatre ans de maladie, des dessins griffonnés montrant un être prisonnier à l'intérieur de lui-même.

 

La parenthèse, E. Durand, Delcourt, 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article

commentaires