Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 15:03

BD (ou album, ou livre illustré, ou ce que vous voulez) de Sybilline, Capucine et Jérôme d'Aviau

 

http://bd.blogs.sudouest.fr/media/01/02/1211142850.jpgL'histoire

Un jour, le Monsieur veilla à la naissance d'un petit bonhomme et il l'appela Alphonse Tabouret. Puis le Monsieur s'en alla et Alphonse Tabouret se retrouva seul. Très seul. Alors il se prit d'amitié pour un lui-même avec lequel il bavardait, bien que ce lui-même se troubla facilement. Jusqu'à ce qu'une grosse bête bût la flaque. Puis il rencontra Ide, toujours en quête de quoi remplir son vide, et Goisse, toujours tellement effrayé, et Stesse, qui faillit les noyer et une géante très exigeante et bien d'autres personnages qui permirent à Alphonse de savoir ce qu'il recherchait et de devenir lui-même.

 

 

Ce livre indéfinissable (ce n'est pas vraiment une BD, ce n'est pas non plus un album) m'a fait beaucoup sourire, m'a touchée, m'a émerveillée. Sorte de conte initiatique à travers les déambulations d'Alphonse dans la forêt et ses multiples rencontres, il peut se lire à plusieurs niveaux. La lecture au premier degré devrait enchanter les enfants, avec toutes ces créatures bizarres, les péripéties et les jeux de mots, tandis que les plus grands apprécieront la métaphore qui, bien que simple, n'en est pas moins touchante. Comment ne pas se reconnaître dans ce petit bonhomme qui cherche à remplir son "trop grand vide" ?

 

"Peut-être que l'amour, c'est trop compliqué, que ça serait plus fastoche d'apprendre à tricoter."

 

Le trop grand vide d'Alphonse Tabouret, Sybilline, Capucine et J. d'Aviau, Ankama, 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article

commentaires