Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 10:09

Roman de James Matthew Barrie

 

L'histoire

J'ai envie de dire la même chose que pour Alice, mais je vais quand même tenter un petit résumé.

Quand Peter Pan débarque dans la chambre de Wendy, John et Mickael, ces derniers n'hésitent pas beaucoup avant de le suivre vers le Pays de Nulle Part. Cette île, peuplée des garçons perdus, des pirates et des Peaux-Rouges, est le lieu de toutes les aventures. Les enfants s'y jettent avec joie, oubliant peu à peu leur véritable existence sous l'influence de Peter Pan, l'eternel enfant.

 

 

Même sans l'avoir jamais lu, on se fait une idée de Peter Pan, grâce aux films, bandes dessinées et autres dérivés. Ils sont somme toute assez fidèles, mais ceux que j'ai pu voir occultaient plusieurs aspects du livre.

Tout d'abord, toutes les aventures des enfants sont plutôt "sanglantes", on assassine joyeusement de tous côtés et les Peaux-Rouges sont littéralement massacrés, sans que cela prête à conséquences puisque nous sommes bien dans des jeux d'enfants où tout est oublié dès le lendemain (Peter Pan ne se souvient jamais de rien).

Peter Pan, justement, est bien plus indifférent et inconsciemment cruel qu'on nous le montre habituellement. Il est, en fait, plutôt haïssable.

Et enfin, ce qui m'a le plus hérissé le poil : Wendy se conduit comme une imbécile, bien contente de repriser des chaussettes et de jouer à la maman plutôt que de profiter du Pays de Nulle Part. A moins qu'elle n'ait déjà trop grandi pour cela et qu'elle soit déjà prisonnière des conventions.

Cependant, dans les différentes versions manque aussi l'ironie de narrateur qui porte malgré tout son regard d'adulte sur ce monde d'enfants et, étrangement, un regard d'enfant sur le monde des adultes.

 

Peter Pan, J. M. Barrie, Gallimard, 1988

Partager cet article

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article

commentaires