Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 15:33

Vous avez été plusieurs à penser que le verbe écarquiller avait un rapport avec le bowling, ou les quilles en général.

Voici donc un recueil des définitions bowlesques :

 

Ecarquiller

 

Chris
Lorsque les yeux s'écarquillent, devenant tout grands ouverts, ils prennent de l'écart avec la paupière comme la boule d'une quille prend de l'écart avec le sol, toute perchée qu'elle est !

 

DarkShadok
Aux temps anciens, on jouait au jeu d'écarte-quille : on entourait une bille de bois ou de verre de petites quilles lestées, qu'il fallait éloigner de la bille avec un ustensile nommé écartequillette, qui ressemblait à un peigne fait de chiffons, c'est-à-dire à rien. Le gagnant était celui qui avait éloigné toutes les quilles de la bille, sans la toucher, en un minimum de mouvements. La bille était alors "écartequillée".
Puis on découvrit que balancer une boule sur des quilles pour les faire tomber était beaucoup plus rigolo et l'écarte-quille tomba en désuétude. Mais on désigne toujours aujourd'hui les yeux grand ouverts comme "ecartequillés" ou écarquillés.

 

Mumu (et là je réctifie : Mumu aussi a inventé une nouvelle définition !)

les joueurs de bowling écarquillent lorsqu'ils mettent en place leurs quilles sur la piste de jeu. Un détail important, cet écart doit mesurer 30 à 40 cm.

 

Simon
Tout vient du bowling, ou du moins, de son ancêtre. L'essentiel étant qu'il s'agit d'un jeu de quille. Finale des championnats nationaux, dernière boule à jeter pour le champion de l'édition précédente pour conserver son titre.
La concentration est à son paroxysme, il fixe avec attention son objectif : les quilles en bout de piste. Soudain, d'un geste ample, il lance sa boule...
Qui fait un écart considérable par rapport à la trajectoire qu'il voulait lui impulser. Il se croit perdu, est prêt à laisser son si prestigieux titre. Mais tout écart n'est pas mauvais, car, ce jour là, toutes les quilles tombèrent.
Il en resta toute sa vie les yeux grands ouverts de surprise. Un écart avait fait tombé les quilles... Il en resta les yeux écarquillés à jamais !

 

Vivien

On trouve l'origine du verbe "écarquiller" dans le langage des joueurs de bowling : il vient de "écart" et "quille" et signifie à l'origine le fait de rater un lancer (la boule étant alors à l'écart des quilles). Le verbe a petit à petit pris un autre sens pour désigner la réaction du joueur qui, face à son échec, ouvre de grands yeux incrédules.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article

commentaires