Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 16:07

Et voici les dernières propositions de définitions d'écarquiller, les inclassables :

 

Kangouloup

Ecarquiller, autrefois "écartciller"= écarter les cils. C'est le langage inventé par les mimes, les clowns qui parlent la poésie des yeux et des cils.
Langage des points, des virgules, des larmes de maquillage noir qui cillent sur les visages blafards et parlent le langage de l'humour, de la tendresse; c'est un langage qui existe depuis la nuit des temps pour les amoureux du silence et du non-dit.
De la même origine vient escarbiller : écarter" les billes"( = les yeux"); encore ici langage des yeux et du visage pour exprimer les émotions, les pleurs de la poésie,les larmes de la tristesse ou du bonheur. Plus tard, on en est venu à nommer "escarbille" les petites saletés qui nous font pleurer, parce que, si vous ne vouliez pas que l'on vous voit pleurer, vous disiez : " j'ai un truc dans l'oeil"
d'où "l'escarbille".

 

Chantal

Ecarquiller est une sorte de figure de danse pratiquée par les les meilleures danseuses qui consiste à écarter les quilles au maximum sans se péter les jambes. La meilleure équarquilleuse deviendra une danseuse étoile reconnue sur terre et dans le ciel

 

Caldou
Toute l'histoire du mot du jour vient de la famille Quiller, qui elle-même tire son nom de l'expression "C'est-y- qu'il y est ?" qui signifie "Où diable est-il caché ?" en bon français.

La famille Quiller est une famille de voyageurs. Pèlerinages, transhumances, conducteurs de diligences, marins au long cours... et caristes. De leur longue histoire, la langue française a surtout retenu une de leur publicité les plus tape à l'œil, sur laquelle on pouvait lire en gros "Les cars Quillet, même Dieu n'a pas mieux !" Tant d'audace a déplu au clergé, ça a fait beaucoup de bruit, et surtout, ça en a forcé quelques un à ouvrir les yeux en grand sur l'état du monde et la puissance de la réclame.

Une autre histoire de famille relate le cas des filles, les quatre garces Quiller (à l'époque, une garce était un garçon au féminin, sans connotation péjorative). Elles étaient toutes aussi sublimes et intelligentes et pétries de qualités diverses et variées les unes que les autres. Il y avait aussi dans la ville un jeune homme, Icare Rhot, qui en était fort amoureux. Son problème ? il ne savait pas de laquelle il était le plus amoureux, sur laquelle poser ses yeux grands ouverts sur un futur doré ! Il se sentait étranglé par l'Amour, le gars Rhot, tiré aux quatre épingles par Cupidon qui l'écartèle (un peu comme Guillaume).
Le pire dans l'histoire, c'est qu'il ne fut jamais autorisé à demander la main d'une des demoiselles. C'eut été un mariage consanguin : il était pour un quart Quiller...

Partager cet article

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article

commentaires