Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 20:10

Roman d’Yves Grevet

http://www.ricochet-jeunes.org/public/scans/c7/40327.jpgL’histoire
Méto, de nouveau prisonnier de la maison, va-t-il réussir à libérer les enfants et la population de l’île ? Et le monde extérieur sera-t-il l’endroit rêvé pour les accueillir ?

 

 

Voici enfin la fin de la trilogie. Les aventures continuent pour Méto et ses amis, sur un rythme effréné. On découvre enfin le monde et la raison d’être des Maisons. L’explication est un peu décevante, je m’attendais à quelque chose de plus original. J’ai eu l’impression parfois de me retrouver dans un jeu vidéo, avec sa série de quêtes et d’épreuves, ses énigmes et ses combats. On aimerait que la personnalité des protagonistes soient plus fouillée, car Méto semble parfois passer un peu légèrement sur les crimes commis autour de lui.

 

Méto, tome 3 : Le monde, Y. Grevet, Gallimard Jeunesse, 2010

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 14:23

Nouvelles d'Eva Almassy

 

http://static.letsbuyit.com/filer/images/fr/products/original/221/74/autobiographie-d-un-fantme-et-autres-fictions-22174141.jpeg 

L'histoire

Madeleine Delande est une auteur qui écrit avec des gants. A chaque paire de gants ou de mitaines correspond une histoire et un style différent. Aux gants en dentelle, l'histoire d'une petite Bretonne, aux gants reprisés un récit tout en E, etc...

 

 

L'idée était bonne, la réalisation l'est moins. Si certaines histoires sont amusantes, le style laisse à désirer et l'ensemble manque tout de même d'originalité et de caractère. Dommage.

 

Autobiographie d'un fantôme et autres fictions, E. Almassy, L'école des loisirs, 2007

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 19:40

Une boblejakka, en norvégien, c’est tout simplement une doudoune. Mais il faut bien admettre qu’une « veste à bubbles », c’est bien plus rigolo comme mot. Non ?

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 20:20

Roman d’Arne Svingen (bientôt en français sous le titre d'Ivoire Noir)

http://www.cappelendamm.no/omslag/isbn/w125/9788204113139.jpgL’histoire
Sam est réfugié en Norvège à la suite de la guerre civile au Liberia. Il entraîne son copain, le narrateur de l’histoire, à repartir avec lui en Côte d’Ivoire où sa mère se serait réfugiée. Le périple dans lequel ils s’engagent va faire découvrir au jeune Norvégien le plus noir de l’Afrique et de l’âme humaine, mais aussi des vérités incontournables sur lui-même.


J’ai eu la chance de rencontrer Arne Svingen qui est très sympathique et qui, en plus, m’a offert son livre. La présentation qu’il en a fait m’a intriguée, mais je ne m’attendais pas à ce que j’y ai trouvé. C’est un roman très dur mais aussi très émouvant dans la façon qu’a le narrateur de se révéler à lui-même ses sentiments les plus bruts, les plus nus. On découvre un univers, celui des enfants-soldats, où la vie n’a ni sens, ni valeur (« Un pays où ta vie vaut moins qu’un Coca »), où la pire cruauté est chose commune et où, malgré tout, l’homme reste humain, capable d’aimer et d’être aimé.
Ce roman est paru (et à paraître en français) dans une collection pour ados, principalement parce que le narrateur est un ado, mais l’auteur affirme lui-même que s’il devait paraître dans une collection pour adultes, il n’en changerait pas un mot.

Svart Elfenben, A. Svingen, Cappelen Damm, 2005
Ivoire Noir, A. Svingen, Editions du Rouergue (DoAdo Monde), 2010 (à paraître)

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 17:26

Comme ça faisait longtemps que je n'avais pas posté mes créations, en voici une autre : des mitaines à doigts multicolores !

DSC02272.JPG

 

 

 

 

 

Tricotées avec divers restes de fils (laine et bamboulaine)

et des aiguilles n°3,

elles ont malheureusement de petits trous entre les doigts

que je n'ai pas réussi à faire disparaître.

 

 

 

 

 

 

DSC02273.JPG

 

 

 

 

Vous trouverez les explications pour tricoter ces mitaines bientôt dans les pages de ce blog.

Mais sachez que je me suis inspirée de ce patron de gants pour les faire.

Repost 0
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 14:46

Roman de Timothé de Fombelle (Vango, tome 1)

 

L'histoire

Vango est pourchassé. Il ne sait par qui ni pourquoi, mais ses poursuivants ne lui laissent que peu de répit. Dans l'Europe de l'entre-deux-guerres, des intrigues politiques se nouent et se dénouent... Vango parviendra-t-il à découvrir qui il est ?

 

 

Nouveau roman de Thimothé de Fombelle après Tobie Lolness, j'ai trouvé Vango plus abouti, mieux écrit, plus passionant. Les mystères s'entremêlent, les poursuites s'enchaînent, les méchants sont, cette fois, crédibles et les personnages plus matures.

L'époque est bien campée (même si l'auteur m'a volé l'idée du Zeppelin !), on y croit et on attend la suite avec impatience...

 

Vango : tome 1, T. de Fombelle, Gallimard Jeunesse, 2010

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 12:39

DSC02262.JPGAttention les yeux ! Voici mon nouveau gilet, d'un rouge-orange bien vif !

 

C'est le modèle Drops n°97-18, tricoté en fil Phildar Impact 3,5 (100% acrylique) couleur Braise.

 

Pas de difficultés majeures pour ce modèle, mais quelques inconvénients à l'arrivée : le bas qui s'enroule malgré le rang à l'envers et les coutures des emmanchures qui font des plis.

Le bas des devants a aussi tendance à "voleter" un peu, mais c'est peut-être parce que je le vois du dessus que ça fait bizarre...

 

Il faut cependant s'assurer de bien comprendre les explications pour les diminutions et augmentations avant de se lancer.

 

J'ai d'ailleurs découvert à cette occasion l'usage des "marqueurs" qui permettent de ne pas recompter sans cesse ses mailles.

J'ai d'abord voulu utiliser des bouts de fils d'une autre couleur, mais je me suis rapidement rendu compte que ce n'était pas très pratique, les fils s'emmêlant, on se retrouve à tricoter le bout de fil du marqueur !

Aussi j'ai eu une autre idée et voici mes marqueurs :

DSC02263.JPG

 

 

Non, je ne les ai pas achetés exprès, saurez-vous reconnaitre d'où ils viennent ?

 

Repost 0
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 21:39

Le mot broutille nous vient tout droit du parler des vaches. En effet, ces ruminants emploient couramment l'expression "c'est comme de brouter de la camomille" pour parler d'actions inutiles ou de peu d'importance.

 

Malheureusement, les interprètes meuh-français ne maîtrisent pas encore toutes les subtilités de la prononciation et du langage vache. Aussi ont-ils fait passer dans notre langue ce mot étrange, broutille, malheureusement tronqué de toutes ses subtilités socio-linguistiques originelles.

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 12:36

Vous aurez sans doute remarqué que, depuis quelques jours, le design de Bizarreland à changé !

 

Qu'en pensez-vous ? C'était mieux avant ? C'est beaucoup mieux comme ça ? Il manque des choses, il y en a en trop ?

 

Vous avez le pouvoir de me faire changer d'avis, profitez-en !

Repost 0
Published by LillaMy - dans Variés
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 18:23

Roman d'Aurélien Loncke.

 

http://www.decitre.fr/gi/68/9782211089968FS.gifL'histoire

La pluie n'efface pas le chagrin. Timothé le sait, mais que faire d'autre quand le monde a perdu son sens depuis la mort de son frère ? Tout lui rappelle Amblin et il lui faudra du temps avant qu'un événement extraordinaire lui permette de surmonter son chagrin.

 

 

Si je l'ai trouvé un peu moins réussi que les autres, j'ai retrouvé dans ce roman tout l'art d'Aurélien Loncke dans sa capacité à mettre en scène des situations terribles avec une grande justesse et beaucoup de poésie. On croit au personnage de Timothé parce qu'il n'est pas un héros tragique, simplement un adolescent qui a perdu son frère et qui essaie consciemment de surmonter la douleur, sans se complaindre dans son malheur.

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article