Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 23:08

 

Déménagement (n.m.) : Dérivé par similarité de « déméningement ». Action de se creuser la tête jusqu’à la folie pour organiser ses cartons et trouver des déménageurs.

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 21:39

Roman de Norma Fox Frazer.

 

http://1.bp.blogspot.com/_vU84GzNxpAI/Srk3DtE3DuI/AAAAAAAAAng/1_3vOIBeWUU/s320/Papillon.pngL'histoire

Les cinq soeurs Herbert, des adolescentes bien différentes, vivent dans une harmonie toute relative. Vaquant à leurs occupations, elles n'ont pas conscience qu'un homme les observe, les attend, les scrute à chacune de leur sortie. Jusqu'à ce qu'Autumn, la plus jeune, disparaisse.

 

 

J'avais entendu des avis contrastés sur ce roman, et notamment sur le fait qu'il soit publié dans une collection jeunesse, et doté d'une couverture bien mièvre. Et, en effet, si certains passages font l'effet d'un roman à l'eau de rose pour adolescentes, on se rend vite compte que ce n'est pas là l'essentiel. Car dès la première apparition de l'homme, on ressent un malaise face à ses obsessions, ses manies et son observation sans concession. Et le malaise ne fait que grandir après l'enlévement d'Autumn, quand tout est suggéré, jamais dit et pour autant parfaitement horrible.

La fin par contre est un peu irritante, parce qu'on n'y croit pas, parce que le bonheur revient trop brusquement, trop visiblement après tant d'horreur latente. La même retenue, le même art de suggérer aurait été le bienvenu à ce moment.

Cependant, la construction (un quadruple point de vue) et l'habileté de l'auteur en font un roman attachant et fort sur un sujet difficile.

 

Le courage du papillon, N. Frazer, Albin Michel (Wiz), 2009

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 19:12

Roman de John Steinbeck (A l'est d'Eden)

 

http://havenforthoughts.files.wordpress.com/2010/02/eastofeden.jpg?w=183East of Eden est une double saga familiale : les Trask d'une part, dont l'histoire revisite le mythe de Caïn et Abel et la famille Hamilton, dont est issu Steinbeck lui-même, d'autre part. Mais l'histoire assez touffue est difficile à résumer en quelques lignes, je m'en abstiendrai donc.

 

Si j'ai beaucoup apprécié le début et l'écriture pleine de force de Steinbeck, j'ai trouvé que l'histoire avait tendance à s'essouffler au long des 600 pages, notamment à cause de l'effacement de Cathy dont la monstruosité est pour beaucoup dans la fascination du lecteur.

Cependant, selon la bonne habitude de Steinbeck, ce roman est plein de réflexions sur nous-mêmes et sur la capacité de l'homme à décider lui-même de qui il est et de qui il deviendra. Le mot qui me restera de ce livre est sans conteste timshel : tu peux.

 

East of Eden, J. Steinbeck, Penguins Books, 1992 (1952)

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 13:23

Hier se tenait à la brasserie Le carrefour, dans le 12ème arrondissement, le Trico(thé) géant organisé par Gaëlle de http://knitspirit.net/wp-content/uploads/2010/08/badge_tricot_the_geant-150x150.pngKnitSpirit tous les seconds mardi du mois.

 

Nous étions une bonne trentaine à tricoter en choeur et j'ai même pu apprendre à tricoter correctement, c'est-à-dire à ne pas lâcher l'aiguille à chaque maille. Avec quelques heures d'entraînement, je devrais arriver à tricoter plus vite et sans me faire mal au poignet...

 

Si vous tricotez aussi et que vous voulez partager 2 heures de tricot avec d'autres passionées, n'hésitez pas à venir au prochain Trico(thé) géant ou à trouver un autre tricothé près de chez vous !

 

  Ceci est le joli badge de l'événement !

Repost 0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 15:39

L'éternuement, signe de froid et de maladie, est le symbole de l'éternel dénuement dans lequel se trouve l'âme humaine,

tout comme le corps dénudé dans la froidure de l'hiver.

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 16:04

Si vous ne savez pas quoi faire ce week-end (11 et 12 septembre), je vous invite à aller découvrir les oeuvres de Martine Willig (et d'autres artistes) au Marché des Arts d'Issy-les-Moulineaux !

 

Vous la trouverez samedi et dimanche, de 11h à 19h, sur le stand 25.

http://florianfoinant.olympe-network.com/martinewillig/sculptures/P1030542%20copie.jpg

Repost 0
Published by LillaMy - dans Variés
commenter cet article
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 23:21

http://blog.norway.com/wp-content/uploads/2009/08/norsk-pass-small.jpegJe suis au regret de vous apprendre aujourd'hui une terrible nouvelle qui m'afflige profondément.

 

Tous les passeports norvégiens (3 millions) édités depuis 2005 comportent pas moins de cinq fautes chacun. Ces cinq fautes de frappe ou d'inattention sont :

- une majuscule de trop

- un tiret manquant

- un mot bokmål utilisé à la place de son équivalent nynorsk

- un e manquant

- l'utilisation sur le même document d'un verbe et d'un adjectif ayant la même signification

 

Dans un pays où la langue est tellement instable (deux langues officielles, des centaines de dialectes), l'Etat ne peut sans doute pas se permettre ce genre de fautes (un peu comme en France, mais pour les raisons inverses, en fait).

De là à en faire un article catastrophiste...

Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 18:04

Figurez-vous que des gens arborent ce mot en nom de famille : Mme Dixneuf.

Incroyable, non ?

 

A votre avis, comment le prononcent-ils ?

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 22:42

Ne vous fiez pas à l'orthographe masculine du mot adéquat pour en trouver l'origine. Il vaut mieux en effet se pencher sur le terme adéquate dont la prononciation nous oriente tout de suite vers des temps fort reculés mais néanmoins civilisés.

 

Il y a fort longtemps, dans une contrée éloignée, on édicta une loi qui, à défaut d'être sage, contribua à l'enrichissement du vocabulaire. Cette loi se présentait ainsi :

 

Art.1 Toute personne ne portant pas de couettes sera passible d'une amende.

 

Pour comprendre toute la portée d'un tel édit, il faut savoir que le maître de ces lieux était affublé d'oreilles gigantesques qui l'obligeaient à porter des couettes pour conserver le respect et le sérieux de ses sujets.

Malgré la rebellion latente face à l'ineptie d'une telle décision, la loi passa et maints des habitants s'y conformèrent, bien que des cas de résistance aient été notés.

Après la mort de ce pauvre homme, la loi fut abolie, mais on garda l'habitude de dire au sujet d'une personne "elle a des couettes", signifiant par là qu'elle se conformait aux divers diktats.

A partir de là, l'évolution est évidente : tandis que l'expression se contractait en "adéquète" puis "adéquate", son sens changeait légèrement pour s'adapter à toutes choses conformes et perdait sa connotation péjorative.

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 21:30

"Ah, tiens ! Ca faisait longtemps" vous dites vous. Mais oui, avec la rentrée revient le GRAND divertissement du siècle qui vous aide à passer vos longues heures de travail d'ennui.

 

Le chat rentre, étire ses bras, boit un thé et range ses trucs et ses tours.

Pauvre être taré ! On t'a ris au nez, la chique à gogo leur ai monté à la tête.

Trop berné, tu es las. Ni honte, ni chagrin, sinon la colère ombre ton front.

 

Bonne chance !

Repost 0