Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 16:35

Roman de Yaël Hassan

 

http://www.saxon.ch/ecoles/5p/06-07/lecture/livres/Audrey/Un_gd-pere_tombe_du_ciel.jpgL'histoire

Léah n'a pas de grand-parents. Jusqu'au jour où un grand-père lui tombe du ciel, ou plutôt des Etats-Unis. L'entente ne va pas être facile entre la petite fille unique et le grand-père grognon. Mais plus il s'adoucit, plus Léah s'attache et s'intéresse à lui et à son mystérieux passé qui l'a tellement meurtri.

 

 

Il est parfois difficile, avec nos yeux d'adultes, de juger de la qualité d'un livre pour enfants. Le fameux mystère nous est si évident, la tragédie si connue, vue et revue, qu'on a l'impression d'une énième redite, sans originalité.

Et pourtant, Un grand-père tombé du ciel est émouvant, car avant de parler d'Histoire, il nous raconte la tendresse entre un grand-père et une petite fille dotée d'un regard à la fois très simple et profond sur la vie et ses aléas.

 

Un grand-père tombé du ciel, Y. Hassan, Casterman Junior, 2006

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 21:03
La callebasse, fruit du callebassier utilisé comme récipient une fois vidé et séché, tirerait son nom d'un vocable espagnol du 10ème siècle, lui-même dérivant peut-être d'une racine "kal" signifiant abri ou carapace.

Personnellement, ce mot me donne envie de taper sur une callebasse pour voir si le son qui en sort est aussi musical que son nom.

Et puis, ce mot m'évoque la tortue, depuis que j'ai lu et que je raconte Le mystère de Zala Zoba.
Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 10:17

Roman de William Golding

 

http://idata.over-blog.com/0/05/17/99/livres/sa-majeste-des-mouches-de-william-golding.jpgL'histoire

Durant la Seconde Guerre Mondiale, un avion s'écrase sur une île déserte. Les seuls survivants sont des garçons, enfants et jeunes adolescents.

Parmi eux, Ralph qui devient un moment le chef, Porcinet, celui qui réflèchit mais n'est pas écouté et Jack, le meneur des chasseurs.

Laissés à eux-mêmes, ils essayent de s'organiser selon les règles de la société qu'ils connaissent. Mais la nécessité d'obéir à un règlement et de maintenir un feu allumé disparaît devant la griserie de la liberté et les pulsions de la sauvagerie. Le groupe éclate et la « tribu » formée par Jack prend l'avantage. Il fait alors régner la superstition et la peur par la violence.

 

 

Un classique de la littérature qu'on prend, à tort, pour un livre pour enfants. Si on peut le lire comme un roman d'aventures, l'analyse qui est faite à demi-mots de l'évolution des enfants va bien au-delà. Ce qui gît en chacun d'eux et se dévoile en certains est très sombre et ne promet rien de bon de la nature humaine, même passée au moule de la civilisation.

D'autre part, la violence physique est bien présente, ce qui provoque en partie la fascination horrifiée du lecteur.

Enfin, le tout est écrit dans un très bon style, avec des descriptions précises sans être trop longues qui nous plongent dans l'univers clos de l'île.

 

Sa Majesté des Mouches, W. Golding, Gallimard, 1956

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 17:23
http://troms.rv.no/barentshavet.jpgQuand le Premier Ministre norvégien rencontre le Premier Ministre russe, de quoi parlent-ils ? De frontière.

Car la frontière entre la Norvège et la Russie dans la Mer de Barents fait débat depuis les années 70. C'est une zone de 176 000 km² que les deux pays se disputent. Sachant que la mer de Barents est un terrain de pêche, mais contient aussi des gisements de pétrole et de gaz, on comprend l'enjeu.

Le problème est que les Norvégiens souhaiteraient établir la frontière selon la ligne médiane, où tous les points se trouvent à égale distance des terres. Alors que les Russes voudraient tracer une ligne droite d'un point des terres jusqu'au Pôle Nord.

Dans la "zone grise" qui pose problème, la pêche est actuellement, et depuis 1978, réglementée par un accord temporaire renouvelé chaque année !

Les deux gouvernements campant sur leur position depuis 40 ans, on peut se demander si Stoltenberg et Poutine arriveront enfin à un accord...

Source :
Mot løsning på grensestrid
Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 10:03
Roman de Xavier-Laurent Petit.

http://www3.ac-clermont.fr/etabliss/lpchat/bref010809/be-safe.jpgL'histoire
Oskar, jeune Américain, passe son temps libre à jouer de la musique avec son frère Jeremy. Mais celui-ci, au chômage, s'engage dans l'armée pour y apprendre un vrai métier (construire des ponts, pense-t-il). Son aptitude au tir le fait pourtant entrer dans les Forces Spéciales, d'où il est rapidement envoyé "là-bas". Les mails qu'il envoie à son petit frère révèle l'horreur quotidienne et son sentiment d'impuissance.
Pendant ce temps, Oskar monte un groupe avec sa voisine et devient célèbre dans son lycée. Mais il découvre aussi le secret que son père leur a caché...


Le sujet est sérieux sans tourner au pathétique, les intrigues se mêlent bien sans se compliquer, on s'attache et on lit tout d'une traite. Les éléments d'un bon roman, mais on peut regretter la "success story" un peu trop idéale (surtout que le succès du groupe est dû en partie au sujet qu'il chante : la guerre !) et la réaction somme toute assez minime d'Oskar et Jeremy face au passé de leur père.
La fin, quoique sans concession, surprend un peu mais sans décevoir.

Point anecdotique : l'auteur est français, et ça se sent dans certaines références.

Be safe, X-L. Petit, L'école des loisirs, 2007
Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 11:48
http://www.forum-keraunos.org/users/2013/54/24/27/album/trombe10.jpgDans les temps anciens, quand régnaient encore le surnaturel et l'inexpliqué, le tromblon était une arme qui lançait des trombes - bien pratique pour décimer l'adversaire de loin. Le tromblon était réputé dangereux parce que les trombes étaient assez imprévisibles et pouvaient vous retomber sur le coin de la face sans prévenir...

Puis l'homme perdit la maîtrise du temps et on inventa une éthymologie fantaisiste. Le mot tromblon viendrait de trompe, rapport aux formes similaires de ces objets.
Quel manque d'imagination !
Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 14:19

Roman de John Boyne

 

http://www.histoiredenlire.com/20e-siecle/seconde-guerre-mondiale/garcon-pyjama-raye.jpgL'histoire

Bruno a neuf ans et il est globalement heureux (bien que sa soeur soit un cas désespéré). Ce n'est donc pas avec plaisir qu'il quitte la grande maison de Berlin pour s'installer à Hoche-Vite, où son père doit accomplir un travail important pour le Fourreur.

Mais au fil des mois, il va s'habituer et même se faire un ami... de l'autre côté de la barrière.

 

 

Un roman très fort. L'histoire n'est pas réaliste mais la façon dont le roman est construit demande une bonne connaissance du contexte. L'écriture n'est jamais crue, jamais brutale. Toujours vus par les yeux de l'enfant qui ne comprend pas (ne veut pas comprendre ?), les évènements n'en sont que plus durs car non-dits, laissés à notre imagination.

 

 

Le garçon en pyjama rayé, J. Boyne, Gallimard Jeunesse, 2007

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 11:15
Roman de Lian Hearn (Le clan des Otori, tome 3)

http://www.images-chapitre.com/ima2/original/677/135677_2693494.jpgL'histoire
Avec l'aide des parias et des paysans, Takeo et Kaede conquièrent Maruyama, afin de commencer leur conquête des Trois Pays. Mais Kaede est faite prisonnière par un aristocrate qui la considère comme un bel objet et Takeo doit se soumettre à Araï, le seigneur de la guerre. La prophétie semble ne jamais devoir se réaliser, et pourtant...


Ce troisième tome devait être la fin de l'histoire puisque Le clan des Otori était à l'origine une trilogie. Bien que Lian Hearn ait écrit deux volumes de plus, l'intrigue principale s'achève bien dans La clarté de la lune.
La prophétie gache un peu le suspens, mais on espère et on tremble quand même pour les personnages. Mon grand regret est le sort de Kaede, qui semblait promise à un destin d'exception, mais dont le rôle est finalement minimisé.
Le coup de théâtre final est également un peu gros, permettant de résoudre facilement tous les problèmes.
La fin engage tout de même à lire le quatrième volume, ne serait-ce que pour ne pas quitter aussi tôt des personnages et un univers attachants.

La clarté de la lune, L. Hearn, Gallimard Jeunesse, 2004
Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 17:27
L'édredon est non seulement chaud et confortable, c'est aussi un mot bien sympathique.
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'édredon n'a pas la même origine que le pyjama, mais ce n'est pas non plus un mot de chez nous.http://www.birdsasart.com/Common%20Eider.jpg
L'édredon est une couette garnie de duvet d'eider, ces oiseaux blancs et noirs que l'on rencontre dans les contrées nordiques. Le terme édredon vient donc en droite ligne de "eider" (on s'en serait douté) et de "dyne", qui veut dire couette ou couverture. Il est donc emprunté à une langue scandinave.

Moi j'aime bien ce mot, tout doux et confortable, pas vous ?


Au prochain numéro, si vous ne dormez pas encore : le polochon !
Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 11:37
Roman de Lian Hearn (Le clan des Otori, tome 2)

Le Clan des Otori, tome 2 : Les Neiges de l'exilL'histoire
Takeo a rejoint la Tribu, le clan des assassins, et entame son apprentissage. Mais la cruauté de ses membres et sa volonté de venger le seigneur Shigeru et de revendiquer les terres Otori le conduiront à s'enfuir.
Pendant ce temps, Kaede est revenue dans le domaine de son père et entreprend de s'instruire tel un homme pour faire valoir ses droits sur les deux domaines dont elle est l'héritière.


Dans ce deuxième tome, on suit en parallèle les aventures de Takeo et de Kaede, qui prend ici de la consistance par rapport au premier tome. Takeo mûrit lui aussi, pour remettre en doute les enseignements de la Tribu comme ceux de la caste des guerriers. C'est ce bouleversement des valeurs dont on sent qu'il sera la clef de l'intrigue.
La fin laisse plein de promesses pour le troisième tome qui doit voir s'accomplir une prophétie.

Les neiges de l'exil, L. Hearn, Gallimard Jeunesse, 2003
Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article