Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 17:12
Une étude prétend démontrer que les Norvégiens sont parmi les Européens les plus naïfs. Ou plutôt, qu'ils accordent leur confiance le plus facilement. Une grande majorité (77,2%) pensent qu'on peut faire confiance à la plupart des gens. On retrouve d'ailleurs en premières places de ce classement tous les pays scandinaves (la France se plaçant, elle, bien en deça, avec seulement 29% de "confiants").

Les spécialistes intérrogés pointent l'homogénéité de la société, des institutions qui fonctionnent bien et l'égalité devant la loi comme raisons de cette confiance. La participation à divers associations qui entraîne l'apprentissage de la vie en société et du respect de l'autre semblent aussi être une raison de cette grande confiance.

Mon article source s'empresse de préciser que ce n'est pas parce qu'on est confiant qu'on est naïf, mais ajoute tout de même que quelqu'un de confiant est "plus facile à leurrer".
Alors naïfs ou confiants ? Si l'on en croit la tendance actuelle, ni l'un ni l'autre quand il s'agit de relations avec des étrangers...

Source :
Nordmenn er Europas mest naive
Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 10:11
Roman de Louise Cooper.

L'histoire :
Il y a fort longtemps, le Chaos a été banni de ce monde, et l'Ordre y règne désormais en maître. Trois pouvoirs le servent et le représentent : le Haut Margrave, pouvoir politique ; la Matriarche et les Soeurs, pouvoir religieux ; et le Haut Initié et ses Initiés, pouvoir ésotérique et magique.
Après un étrange et dramatique événement, Tarod, enfant, est emporté par une tempête magique, le Vortex, et se retrouve dans le Château de la Péninsule de l'Etoile, résidence des Initiés. On le retrouve 10 ans plus tard, lui-même Initié du plus haut rang grâce à de fabuleux pouvoirs magiques.
Mais des cauchemars le tourmentent et il découvre bientôt qu'il est issu du Chaos. S'ensuit une avalanche de trahisons et de poursuites pendant lesquels Tarod, accompagné de son amante Cyllan, tente de maîtriser les forces du Chaos qui essayent de le dominer.
Le Haut Initié a décidé de convoquer le Conclave, qui raménera les Dieux de l'Ordre sur la terre. Mais Tarod est décidé à ne pas le laisser faire.

Que dire ? On enchaîne des situations invraisemblables, des personnages caricaturaux et des passages sentimentaux. L'histoire aurait pu être sympathique si elle avait été mieux menée. Les rebondissements sont fort exagérés, les héros étant sauvés ou repris dans des événements assez stupides. On ne sait pas très bien pourquoi dans certains cas le moindre effort magique épuise Tarod, alors que dans d'autres il maîtrise sans problème une puissance énorme. De même pourquoi la Salle de Marbre ne lui est pas accessible à lui seul ?
Finalement l'intérêt principal du roman, le fait que pour une fois les héros sont des représentants du "mal" (le Chaos) et beaucoup moins manichéens que d'habitude, n'est pas suffisant pour en rattraper toutes les imperfections.

Le maître du temps : l'intégrale de la trilogie, L. Cooper, Bragelonne, 2006
Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 19:03
Vous savez ce que veut dire moudre ? Oui bien sûr : réduire en poudre des graines qu'elles soient blé, poivre ou moutarde (moutarde moulue ?) Mais savez-vous conjuguer le verbe moudre à l'imparfait ?
Vous dites moudait ? Ou mousait comme on dit coudre-cousait ?
Eh bien non ! Ce serait trop logique pour notre chère langue française. La réponse correcte est donc : moulait ! Et là se pose le problème : comment différencier alors le verbe moudre du verbe mouler ?

Imaginons :
Le marmiton moulait le poivre pour la sauce.
Le voyez-vous remplissant de poivre un moule à gâteau ?!

Ou pire :
Son pantalon comme son T-shirt moulaient ses formes.
Horreur ! Des vêtements antropophages qui vous réduisent en poussière !
Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 10:46
Connaissez-vous l'ostehøvel ? Peut-être que oui, mais sans doute pas sous ce nom !
C'est un couteau à fromage, en forme de spatule ou de truelle, plus ou moins. C'est très pratique pour découper de fines tranches dans de gros blocs de fromage dur. Bien sûr, il ne faut pas essayer de couper du camembert avec !

Cet instrument a été inventé en Norvège, par Thor Bjørklund, qui en a déposé le brevet en 1925. Tout foyer norvégien en possède au moins un, il est indispensable à la confection des brødskiver, ces tartines qui servent de déjeuner.

Pour en revenir à l'actualité, la firme qui produisait les ostehøvler originaux  a déposé le bilan, laissant à d'autres le soin de fabriquer ces couteaux pour la consommation courante ou à vendre, aux couleurs de la Norvège, en guise de souvenirs.

Source :
Ostehøvel-oppfinneren er konkurs


Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 11:53
Roman de Nancy Huston.

L'histoire :
Quatre chapitres pour quatre enfants de six ans, chacun descendant du suivant, dans une chronologie inversée. Sol, l'enfant d'aujourd'hui, plein de son ego, particulièrement haïssable. Randall, en 1982, enfant timide et rêveur, temporairement émigré en Israël. Sadie, en 1962, l'enfant illégitime persuadée d'être souillée par le mal, qui retrouve enfin sa mère. Et enfin Kristina, petite fille grandissant dans une famille allemande, pendant la seconde guerre mondiale. Son destin à elle va marquer la vie de ses descendants.

Si on est au début répugné par Sol et ses obsessions, on est malgré tout emporté par cette famille originale, dont les origines multiculturelles nous seront peu à peu révélées.
En remontant le temps, on découvre la vie entière de chacun des personnages et le changement de point de vue est particulièrement intéressant. Lignes de faille, entre l'enfance et l'âge adulte. Lignes de faille entre les membres d'une même famille.

Lignes de faille, N. Huston, Actes Sud, 2006
Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 10:01
Roman de Per Petterson (traduit sous le titre : Pas facile de voler des chevaux).

L'histoire :
Trond, 67 ans, est parti habiter seul dans un chalet dans les bois. La rencontre avec son voisin Lars va le ramener à un été de son adolescence, en 1948. A cette époque, il passe l'été seul avec son père dans un petit village à la frontière avec la Suède. Il y expérimente l'aventure, la vie forestière et l'amitié. Année décisive de par ses évènements dramatiques et parce qu'il découvre la véritable histoire de son père.


La connexion entre les deux époques de la vie de Trond fait peut-être le plus grand charme de ce roman, car on l'y retrouve très semblable à lui-même, malgré les années écoulées. Sans tout dévoiler, le narrateur sait insinuer et nous faire comprendre à demi-mots ce qui n'est pas dit : le devenir de Jon, sa propre vie marquée par cet été mémorable, la souffrance de Lars, les motivations de son père...
On ne peut que s'accorder aux hésitations, au doute et à l'incompréhension de Trond sur certains faits. On s'attache à lui qu'il soit adolescent ou vieil homme, au point qu'on regrette de ne pas en savoir un peu plus sur sa vie entre les deux. Quoique ce soit justement ce grand écart qui fasse une grande partie de l'intérêt narratif de l'histoire.

Ut og stjaele hester, P. Petterson, Forlaget Oktober, 2009 (2003)
Pas facile de voler des chevaux, P. Petterson, Gallimard, 2006
Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 10:30
La traduction automatique ayant ses limites bien connues, IBM a eu la géniale idée de lancer un logiciel, appelé "N-fluent", où les utilisateurs pourront modifier la base de vocabulaire du logiciel en corrigeant ses erreurs ou approximations.
Ainsi, les entreprises pourront ajouter et modifier leur propre jargon, améliorant ainsi la qualité de leur traduction.
Et IBM disposera d'un logiciel bien plus performant sans débourser un centime à ses gentils collaborateurs perfectionnistes !

Comme quoi, la traduction totalement automatique et de qualité, c'est pas pour demain ! Et tant mieux pour les traducteurs...
Repost 0
Published by LillaMy - dans Traduction
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 18:06
Les petits malins vont s'empresser de me dire : ça fait trois mots, pas un ! Et je leur dirai : tais-toi et lis !

Donc, reprenons le fil de nos moutons :
Vær så god est une expression norvégienne signifiant "je vous en prie" et littéralement "Soyez si aimable". Mais contrairement au "je vous en prie" français, on l'utilise en donnant quelque chose à quelqu'un. La réponse à "vær så god" est donc "merci" (ou takk plus exactement).

C'est très pratique et bien poli, surtout si on l'utilise en complément de tout l'attirail français de la politesse, qui manque un peu en norvégien.
Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 12:01
Et voilà les résultats définitifs : la coalition de gauche gardent les rênes pour 4 nouvelles années. Elle a en effet obtenu 47,7 % des voix contre 26,6 % pour une coalition Høyre + Kristelig Folkeparti + Venstre ou 40,1 % pour une coalition Høyre +Frp (Høyre étant les seuls à avoir accepté de gouverner avec le Frp en cas de victoire).

La gauche obtient donc la majorité avec 86 sièges au Parlement contre 83 sièges pour les conservateurs. Un résultat peu différent du vote de 2005 quoique les grands gagnants (en nombre de votes) soient l'Arbeiderparti (35,4% soit 2,7% de plus qu'en 2005), Høyre (17,2% soit +3,1) et Frp (22,9% soit +0,8). A noter : l'abstention, en hausse, atteint 25,8%, ce qui représente le plus fort taux d'abstention depuis 1927.

On peut donc s'attendre à une politique sensiblement semblable à celle des quatre années précédentes.

Parmi les faits divers liés aux élections, le retrait de Lars Sponheim, le leader du parti Venstre, après un résultat déplorable. Espérons que son successeur ne sera pas plus d'accord que lui pour collaborer avec le Frp...

Egalement, la nomination de la plus jeune députée de Norvège qui a... 22 ans ! L'âge moyen étant de 46 ans (pour comparaison l'âge moyen des députés français est de 55 ans et le plus jeune a 28 ans). Et cette benjamine appartient au Fremskrittparti, ce qui ne présage rien de bon pour la suite !
Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 21:57
Je rappelle à ceux qui ne suivent pas qu'aujourd'hui les Norvégiens votaient pour le Storting, c'est à dire le Parlement.

Pour l'instant - toutes les communes n'ayant pas envoyé leurs résultats - il semblerait que la coalition "rouge-et-verte" sortante c'est-à-dire Arbeiderparti + Sosialistisk Venstreparti + Senterparti arrive en tête.
Mais les partis de droite la suivent de très près. Si ces résultats se confirmaient, la coalition de gauche remporteraient 87 mandats contre 82 pour la droite.

Les vrais résultats dès demain !
Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article