Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 18:47
Film de Bent Hamer

Ceux qui ont aimé Kitchen Stories aimeront O'Horten. C'est toujours décalé et loufoque, avec une pointe de mélancolie, un soupon de tristesse.

L'histoire est celle de M. Horten, conducteur de train sur la ligne Oslo-Bergen qui, le jour de sa retraite, rate son dernier train. Il lui arrive alors une succession d'aventures, parmi lesquels figurent un aéroport, une Citroën, un chien et le saut à ski d'Holmenkollen à Oslo.

Si certaines scènes sont longues, elles sont rattrapées par les anecdotes rigolotes et le côté attachant de M. Horten et de Sissener.
Par contre, ne pas se fier aux intérieurs "années 50" qui apparaissent dans le film ! Ils ne reflètent pas du tout la Norvège actuelle.
Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 20:22
Comme on me l'a fait remarquer, ce blog dérive peu à peu vers une page sur la Norvège plus que sur les Bizarres ! Mais la Norvège est bien une étrangeté, n'est-ce pas ? ;)

Et puis, il faudrait que je retrouve mon inspiration pour écrire d'autres Histoires de Bizarres ! Peut-être les vacances m'y aideront-elles...
Repost 0
Published by LillaMy - dans Variés
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 18:37
On peut très bien aller visiter la Norvège en ne parlant qu'anglais. Tout le monde comprendra et sera en mesure de répondre, même les personnes âgées.

Cependant, pour un séjour d'une durée plus longue qu'une simple visite, il sera toujours mieux vu de connaître au moins des rudiments de novégien. J'ai pu constater par moi-même que les gens sont plus aimables et plus prêts à aider quand on balbutie dans leur langue.

Le norvégien n'est pas une langue difficile à apprendre. La conjugaison est simple et la grammaire pas beaucoup plus compliquée. Seule la prononciation peut poser problème, mais au final, pas beaucoup plus que celle de l'anglais. La vraie difficulté est la compréhension puisque les Novégiens s'expriment en dialectes.

La Norvège possède deux langues officielles qui sont en fait très proches : le bokmål (85%) et le nynorsk (15%). Elles sont intercompréhensibles. La langue qu'on apprend à l'étranger est le bokmål. Les documents administratifs officiels figurent obligatoirement dans les deux langues, mais les autres peuvent très bien être rédigés dans une seule des deux. Il est bon de savoir que la question des langues est plutôt sensible en Norvège, donc à aborder avec précaution.

Les dialectes n'existent que sous la forme parlée, certains se rapprochant du bokmål, d'autres du nynorsk. Les locuteurs écrivent donc généralement dans la langue qui est la plus proche de leur dialecte (bien que tous puissent écrire bokmål, l'inverse n'étant pas valable).

Cela peut paraître compliqué, mais dans les faits, les dialectes sont pour la plupart relativement faciles à comprendre.
De plus, les langues scandinaves étant intercompréhensibles, la connaissance du norvégien permet la compréhension orale du suédois et écrite du danois.
Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 15:24
Le mieux, c'est d'y connaître quelqu'un !

Mais il y a quand même d'autres solutions...

Les auberges de jeunesse sont toujours un bon plan. Elles sont appelées en norvégien des "vandrerhjem" mais font partie de Hostelling International, ce qui permet d'obtenir une réduction quand on est membre. Attention, ça reste relativement cher (c'est quand même en Norvège ;)), comptez une vingtaine d'euros la nuit en saison touristique, sans réduction.
La plupart des auberges de jeunesse exigent l'utilisation de draps (pas de sac de couchage). Il est possible de les louer, mais ce n'est pas gratuit non plus.

La location est également possible, notamment des "hytte", c'est -à-dire des chalets plus ou moins confortables (ça peut aller de la véritable maison de vacances à la cabane). La location à la semaine est chère, mais des hyttetur (de 1 à 3 nuits) sont possibles à prix abordables, notamment pour les étudiants.
Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 18:51
Aller en Norvège :

L'avion est le moyen le plus rapide, et selon moi le plus confortable, d'aller en Norvège. Il existe, au départ de la France, plusieurs compagnies low cost. Voilà celles que j'ai testées :

Sterling : compagnie danoise qui propose plusieurs destinations scandinaves. De Paris CDG à Bergen. Ils ne font plus Paris-Oslo. Les tarifs dépendent énormément du moment où l'on achète son billet. Comptez dans les 50 € aller en moyenne, en s'y prenant bien.

Norwegian : De Paris Orly à Oslo Gardermoen. A nouveau, les prix varient énormément. Même ordre de prix que Sterling.

Ryanair : le moins cher de loin, mais pas de départ de Paris pour la Norvège. De Francfort Hahn à Oslo Torp. On peut même trouver des billets gratuits ou à 1centime (auquel il faut rajouter les taxes, mais ça fait quand même des billets très peu cher). Le problème c'est de rejoindre Hahn (pas tout près de Francfort), puis de rejoindre Oslo depuis Torp (les navettes sont assez chères). Mais avec une bonne organisation et un peu de courage, ça se fait très bien ! J'ai pu faire Nancy-Trondheim aller-retour pour 150 € en effectuant la partie avion avec Ryanair.

Il n'en reste pas moins qu'on peut aussi y aller en voiture, si l'on est prêt à voyager pendant 2 ou 3 jours.


Voyager en Norvège :

Le train : la compagnie NSB propose des billets sur le net à 199 NOK (25€) ou 299 NOK (37 €) quelque soit la destination. Bien sûr, le nombre de place est limité, il faut donc s'y prendre à l'avance.
Il faut savoir que les distances sont longues en Norvège et les voyages en conséquence. Comptez 7h pour faire Oslo-Trondheim, mais le paysage est magnifique.

L'avion : Norwegian propose des vols nationaux à prix intéressants, et c'est beaucoup moins long que le train !

Le bus : je le met en dernier car je déteste les voyages en bus, je n'ai donc jamais essayé. Mais on trouve des compagnies qui font de longues distances à prix ridicules, notamment  Lavprisekspressen :  Oslo-Trondheim pour 50 NOK (7€). S'y prendre à l'avance.

En ville : le meilleur moyen de transport reste la marche. Dans les deux grandes villes que je connais, le prix du ticket de bus (et métro à Oslo) est exorbitant : 25 NOK (3,5€). cela dit, les villes norvégiennes, quoi que peu peuplées, sont souvent très étendues et on est parfois obligé de prendre le bus.
Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 11:00
(trouvé sur le site de l'ambassade de France en Norvège)

 - Vous commencez à penser que sans les efforts de la Norvège, le monde sombrerait probablement rapidement.
       Il faut bien qu'ils aient leur gloire, les pauvres oubliés :p

 - Quand vous êtes dans un bar, vous ne commandez que pour vous, même quand vous faites partie d’un groupe.
       Pas remarqué.

 - Vous êtes toujours prêt à saisir la porte qui va se refermer sur vous alors que vous suivez quelqu’un de près.
       Ah ! Comme j'ai pu les maudire !

 - Quand un étranger vous sourit dans la rue, vous pensez que :
        A. Il est ivre.
        B. Il est malade mentalement.
        C. Il est américain.
        D. Il est tout ce qui précède.
    Je penserais plutôt que ce n'est pas à moi qu'il sourit, mais aux anges :p

 - Vous pensez qu' "il n'y a pas de mauvais temps, que de mauvais vêtements”.
       C'est très vrai ! "Det er ingen dårlig vær, bare dårlig klær"

 - Vous trouvez normal de déjeuner à 11 h 00 et de dîner à 15 h 00.
       15h c'est quand même un peu tôt, moi j'ai plutôt expérimenté le dîner à 17h

 - Vous savez préparer le poisson de cinq manières différentes sans le cuire.
       J'aime pas le poisson cru !

 - Vous passez tout votre temps libre à profiter des grands espaces – quel que soit le temps.
       Et on se demande pourquoi j'aime bien la mentalité norvégienne (du moins cette partie)...

 - Vous vous mettez sur votre trente-et-un pour les grandes occasions et négligez votre tenue vestimentaire au travail...
       Encore un point avec lequel je suis tout à fait d'accord

Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 14:49
Voilà une liste de quelques auteurs et livres norvégiens que j'ai pu lire, avec des petits commentaires. Comme j'en ai lu la plupart en VO, je ne peux rien assurer quant à la traduction.
Liste à suivre...

Sigrid Undset :


Kristin Lavransdatter (Prix Nobel 1928)

Une trilogie suivant la vie d'une femme au Moyen-Age en Norvège. Personnellement je n'ai lu que le premier tome et j'ai un peu de mal à continuer.

Knut Hamsun :

La faim

Le récit d'un homme qui subit la faim dans la Christiania de la fin du XIXème. Un des meilleurs récits d'Hamsun. "C'était au temps où j'errais, affamé, dans Christiania, cette ville que personne ne quitte sans en avoir reçu la marque..."

Pan et Mystères

Récits de deux personnages solitaires et étranges, sujets à de bizarres lubies et coups de tête, dans des villages norvégiens.

Markens Grøde / L'éveil de la glèbe (Prix Nobel 1920)

Une ferme depuis sa première pierre jusqu'à sa prospérité. Hymne à la vie des paysans mais également éloge socio-politique d'un modèle familial et patriarcal. Personnellement, quelque part, Hamsun me fait parfois penser à Giono.

Henrik Ibsen :

Une maison de poupée

Une des pièces les plus célèbres, la rébellion d'une femme contre les conventions du mariage. Des répliques inoubliables.

Peer Gynt

... Et l'autre. Critique acerbe du norvégien moyen vu par Ibsen, à travers toutes sortes d'aventures fantastiques, symboliques et grotesques. Très dur à lire en norvégien, je ne sais pas ce que vaut la traduction.

Tarjei Vesaas :

Les oiseaux

Récit symbolique d'un simple d'esprit étroitement lié à la nature qui devient passeur sur un lac. Pour lui, tout événement naturel ou humain prend sens . Le plus connu des romans de Vesaas, le plus émouvant aussi. L'impression d'une autre réalité (même si ça veut rien dire)

Palais de Glace

Une petite fille se perd dans une cascade gelée, son amie doit faire face à son absence. A nouveau, une symbolique très importante (sans être compliquée ni lassante) qui se superpose à un récit simple et passionant.

La maison dans les ténébres

La Seconde Guerre Mondiale et la Résistance vues de façon allégorique. Un des plus beaux et plus originaux textes sur le sujet que j'ai pus lire.

Erlend Loe :

Doppler

Plutôt déjanté. L'histoire d'un homme qui décide de quitter sa petite vie pour aller vivre dans la forêt avec un petit élan. Fausse naïveté, humour, critique et références littéraires.

Hanne Ørstavik :

Je suis pasteure

(à paraître dirait-on)
Je n'aime pas trop Ørstavik. C'est très noir. Le principal intérêt de ce roman est le fait que ça se passe en Laponie et qu'on a droit à une partie de l'histoire des Sames (Lapons).
Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 14:21
Il se trouve que parmi mes nombreuses (hum...) activités, je suis également traductrice du norvégien au français. Je traduis pour l'instant des sites internet touristiques (donc publicitaires...), ce qui fait que je touche à pas mal de domaines, de l'art et la culture aux catalogues de robinetteries en ligne (si, si !).
Bien sûr, c'est souvent moins intéressant que de traduire de la littérature, mais il n'est pas exclu que je m'y mette un jour, qui sait ?

Il y a quelques temps, le Ministère de la Culture a publié une offre de marché pour une traduction automatique de leurs sites. On peut voir ici la lettre qu'a adressé l'Association des Traducteurs Littéraires de France à la Ministre de la Culture et ici l'appel d'offre du ministère (à la date du 25 avril).

Les langues qu'ils demandent sont les grandes langues européennes, notamment l'anglais, on peut donc penser que les traducteurs automatiques atteignent déjà un certain niveau. Mais il n'en reste pas moins qu'une traduction sans révision aménera nécessairement des erreurs, voire des pages entièrement incompréhensibles ! Un logiciel n'est pas suffisamment intelligent pour faire les choix qu'impose constamment la traduction. Surtout si " le service [doit] être à l'état de l'art ".

Et étant donné que cela concerne le Ministère de la Culture, la situation est d'autant plus grave...
Repost 0
Published by LillaMy - dans Traduction
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 12:21
Me voilà partie pour écrire une soirée-enquête à Bizarreland ! J'utilise les personnages déjà créés (notamment  Ula, Icare, Honoré, le troll d'eau et divers autres trolls), mais il n'est pas exclu que l'invention de nouveaux persos me donne de nouvelles idées pour les histoires...
Repost 0
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 18:37
Un blog dédié aux Bizarres, une série d'histoires que j'ai écrites, mais aussi à bien d'autres sujets...
Les quatre premières histoires de Bizarres sont publiées dans les "Pages", venez y découvrir ces étranges créatures

Les histoires publiées ici m'appartiennent. On est prié de ne pas les reproduire sans mon autorisation.

Repost 0