Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 20:15

Cardiogramme (n.m.) : figure géométrique en forme de coeur. Est un symbole ésotérique important dont seuls les initiés connaissent la signification.

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 18:44

Roman de Kristin Kathrin Rusch (Les Fey, tome 3)

Traduit de l'anglais par Jean-Pierre Pugi

 

http://www.elbakin.net/fantasy/modules/public/images/livres/livres-le-changelin-126.jpgL'histoire

Gemme et Nicholas ont leur premier enfant, mais celui-ci est échangé par Rugar contre un golem. Quelques années plus tard, le roi Alexandre est assassiné. Nicholas doit monter sur le trône mais le Rocaan laissera-t-il une Fey devenir la reine de l'Ile Bleue ?

 

 

Le troisième tome des Fey est pour l'instant le plus passionnant. Il faut dire que les événements ne sont pas des moindres et risquent de changer définitivement l'Ile Bleue et ses habitants. J'ai également été beaucoup moins gênée par le style que dans les deux précédents, et je trouve les personnages et les dialogues plus crédibles. Une nette amélioration, donc. Espérons que la série se poursuive dans cette voie...

 

Le changelin, K.K.Rusch, Rivages, 2002

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 19:49

Depuis le temps qu’on les utilise, les maximes et autres proverbes commencent à être usés. Je vous propose donc - gratuitement et sans contrepartie - de les renouveler dans cette rubrique flambant neuve !

Le premier adage sera donc :

Mens sana jacta est

C'est-à-dire : L’esprit sain en est jeté

On l’utilise quand on est confronté à une grave ineptie, pour exprimer tout ce qu’on pense des paroles de son interlocuteur.
Il semble que cette phrase ait été courante chez les Gaulois quand ils parlaient des Romains. On trouve une locution légèrement modifiée dans la littérature spécialisée : « Ils sont fous ces Romains ! ».

Repost 0
Published by LillaMy - dans Adage du jour
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 21:49

Nous sommes le 1er février, le concours des 10 000 visites est donc terminé.

 

La gagnante n'a pas été dure à déterminer puisque c'est la seule et unique participante.

 

Kangouloup gagne donc une surprise personnalisée qu'elle recevra dans une durée indéterminée !

 

Et va falloir un miracle pour que je fasse un autre concours, moi je vous le dis...

 

Je vous laisse donc avec la réponse de Kangouloup à cette question existentielle :

 

Pourquoi les trolls n'aiment pas les rhinocéros - et vice versa ? (cafouillages acidulés inside)

 

Devant les maisons de trolls, il y a toujours de gros buissons de rhododendrons.
Pouquoi me direz-vous ? peut-être parce que les trolls étant de pierre, toute grise, toute dure et très lourde, ils adorent les fleurs et les couleurs acidulées et que les rhododendrons en sont de merveilleux buissons? mais voilà, les rhinocéros, eux aussi adorent les rhododendrons, mais eux, c'est pour les manger ! qu'ils rôdent autour des maisons des trolls et depuis qu'ils ont massacré leurs jardins, les trolls haïssent les rhinocéros !
Quant aux rhinocéros, ils haïssent les trolls, parce que,depuis qu'ils ne peuvent plus manger de rhododendrons, les rhinocéros qui avaient,autrefois, une peau toute tendre et de toutes les couleurs, sont devenus tout gris et leur peau si coriace qu'on les dirait de pierre, frères des trolls, ce qu'ils ne peuvent supporter !
Quel cafouillage ! comment ne peas confondre une mue de troll et une mue de rhinocéros quand l'heure est venue pour eux d'agrandir leur peau ? Les collectionneurs s'en arrachent les cheveux ! S'ls avaient 5grammes de jugeotte, ils proposeraient aux trolls et aux rhinocéros de faire des cures d'écailles de papillons !

Repost 0
Published by LillaMy - dans Variés
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 12:26

Roman de Timothée de Fombelle (Vango, tome 2)

 

http://www.decitre.fr/gi/18/9782070638918FS.gifL'histoire

On retrouve Vango, toujours poursuivi, ainsi que le père Zefiro, Mademoiselle et Voloï Viktor... Mais cette fois, Vango est décidé à ne plus fuir devant ses mystérieux poursuivants et à essayer de découvrir d'où il vient. Entre Paris, l'Ecosse, la Sicile et New York, les aventures s'enchaînent.

 

 

Enfin le tome 2 de Vango ! Et l'aventure est à la hauteur du premier. Même si le mystère était finalement assez prévisible, on ne s'ennuie pas. Toujours documenté, on assiste au fameux crash du Hindenburg, et on y croirait presque ! Il y a malgré tout une différence entre les deux volumes : le style. Je l'ai trouvé un peu moins bien écrit, sans ces petites phrases qui nous faisaient rire malgré le sérieux de l'intrigue (avec une exception pour la soeur Elisabeth). La troisième partie est aussi un peu longue, j'aurais préféré que le roman s'arrête avant la guerre, qu'on reste dans cette époque de l'entre-deux-guerres et ses incertitudes.

 

Un prince sans royaume, T. de Fombelle, Gallimard Jeunesse, 2011

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 19:54

http://www.metro-tram-bus.info/maps/thumb/Oslo_bus_map.jpgSi vous allez en Norvège, et plus précisément à Oslo, je vous conseille fortement d'utiliser vos pieds comme moyen de transport. Ou, si vous devez absolument prendre le bus, d'acheter vos tickets à l'avance dans un kiosque ou à l'automate.

 

En effet, Ruter - la compagnie de bus d'Oslo - annonce pour le 1er février une augmentation du ticket acheté dans le bus, celui-ci coûtera désormais 50 Nok - c'est-à-dire 6,50€ ! Ce qui en fait un record mondial dans la catégorie "ticket de bus hors de prix"...

 

Mais, me direz-vous, n'y a-t-il donc pas assez de pollution à Oslo pour qu'on décourage ainsi les gens de prendre les transports en commun ? Non, le but avoué est que les gens cessent d'acheter leur billet auprès du chauffeur et retardent ainsi le bus...

 

Source :

Aftenposten

Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 17:52

C'était au temps où on faisait marcher les machines grâce à l'énergie animale. On faisait donc courir toutes sortes de bêtes dans les mécanismes pour les faire fonctionner.

Les escalators, par exemple, étaient actionnés par des oies. En toute logique, on appela donc courroies les rubans sur lesquels elles courraient pour faire tourner le bidule.

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 20:33

Romans d’Annika Thor
Traduit du suédois par Agneta Ségol


thor2
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’histoire
A Göteborg, Steffi entame le collège tandis que Nelli reste sur l’île. Steffi va faire connaissance de plusieurs personnes, dont Sven, dont elle est tombée amoureuse. Mais celui-ci la considère comme sa sœur… Les deux sœurs n’ont bientôt plus de nouvelles de leurs parents, déportés dans un camp, et Nelli voudrait bien les oublier et se faire adopter par Tante Alma. La distance s’accroît entre les sœurs : que feront-elles une fois la guerre terminée ?

 

 

J’ai avalé les trois tomes quasiment sans m’arrêter, la curiosité aidant. On suit Steffi à travers les hauts et les bas de sa nouvelle vie, ses doutes et ses décisions. Les ellipses sont parfois un peu frustrante et on se demande pourquoi Nelli prend soudainement une place importante dans la narration du 4ème tome alors qu’on l’avait peu entendue jusque là. La fin est un peu décevante également. Mais le point le plus gênant est le style qui, je pense, passe bien mieux en suédois qu’en français (phrases courtes et factuelles), quoiqu’on l’oublie assez vite quand on est lancé dans l’histoire.

 

L'étang aux nénuphars, A. Thor, Thierry Magnier, 2005

Les profondeurs de la mer, A. Thor, Thierry Magnier, 2006

Vers le large, A. Thor, Thierry Magnier, 2006

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 19:54

Je tenais à partager avec vous cette information aussi capitale qu'incroyable : j'ai ressorti mes rollers !

http://store.btwin.com/common/images/a/classic_asset_11716765.jpg

 

Ca faisait plus d'un an que je n'étais pas monté dessus, mais no problem ! c'est comme le vélo, ça s'oublie pas.

Par contre, mes cuisses, elles, ont bien oublié de garder leurs muscles en forme. Du coup, heureusement que j'avais un pousseur pour la montée...

 

Mais bon, j'ai quand même fait 7 bon kilomètres aujourd'hui ce qui est pas mal pour une deuxième sortie après des mois et des mois d'inaction savamment entretenue...

 

Je ne compte pas m'arrêter là, y a plus qu'à espérer que le temps reste au beau et que je ne me lasse pas trop vite du trajet qui est fort court (mais le seul endroit correct - c'est-à-dire qui ne comprenne pas de pente à 40% - que j'ai pu trouver jusque là).

Pour les curieux, c'est ici !

Repost 0
Published by LillaMy - dans Variés
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 17:40

Roman de Annika Thor

Traduit du suédois par Agneta Ségol

 

http://www.ricochet-jeunes.org/public/scans/t/thorileloin.jpgL'histoire

1939. Steffi et Nelli quittent Vienne et leurs parents pour aller vivre en Suède après l'annexion de l'Autriche par les Allemands. Le comité d'accueil des réfugiés les envoie sur une île où elles seront séparées : Nelli va vivre chez Tante Alma tandis que Steffi est envoyée chez Tante Marta, une femme qui vit seule la plupart du temps puisque son mari, pêcheur, est très souvent en mer. Steffi doit alors apprendre une nouvelle langue, se faire accepter dans la petite communauté insulaire et s'accomoder de l'atitude un peu revêche de Tante Marta en attendant qu'elles puissent rejoindre leurs parents pour partir en Amèrique. Mais les semaines deviennent des mois...

 

 

Un roman plutôt bien vu sur l'arrivée d'une étrangère dans une communauté et son adaptation tant bien que mal. Le personnage de Steffi est particulièrement fouillé sans pour autant que les personnages secondaires ne soient oubliés. Même si certains évènements sont facilement prévisibles, l'évolution de la situation et des personnages suffit à nous accrocher et à faire attendre les tomes suivants.

 

Une île trop loin, A. Thor, Thierry Magnier, 2005

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article