Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 19:54

Oui, bon c'est pas très original comme titre, mais qu'importe !

 

400 articles, Mesdames et Messieurs, c'est-y pas beau à voir ce chiffre tout rond ?

 

Et aujourd'hui, point de concours ! Oui, j'entends vos soupirs déçus et vos airs affligés...

Mais patience !

 

Car j'attends un autre événement de grande importance blogesque pour lancer un magnifique concours avec de superbes lots à gagner, sans obligation d'achat, voir conditions dans les magasins participants, réglement déposé chez Maître Linéaire :

 

Le 10 000ème visiteur !

 

Car nous n'en sommes qu'à 9784 !

Donc, Mesdames, Messieurs, dès aujourd'hui, parlez en à vos amis ! Dites leur combien vous aimez Bizarreland ! Racontez leur vos visites quotidiennes dans ce temple de la culture ! En un mot : faites en des visiteurs acharnés !

 

Ainsi nous atteindrons les 10 000 et les dépasserons dans la joie et l'allégresse générale !

Repost 0
Published by LillaMy - dans Variés
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 20:52

Roman de Kristin Kathryn Rusch (Les Fey, tome 2)

Traduit de l'anglais par Jean-Pierre Pugi

 

http://www.elbakin.net/fantasy/modules/public/images/livres/livres-le-sacrifice-126.jpgL’histoire

La situation est figée sur l’Ile Bleue, les escarmouches épuisent les deux adversaires : les fey retranchés dans leurs Terres d’Ombre et les insulaires contraints de se méfier de tout le monde. Le sacrifice du Rocaan pourrait-il dénouer la situation, à l’image de celui du Roca des Saintes Ecritures ?

 

 

Ce tome 2 n’est en fait que la deuxième moitié du premier volume VO, Rivages ayant comme à son habitude coupé le tome en deux. C’est donc la suite attendue de l’histoire, dont la fin était bien prévisible. Ca traîne un peu en longueur, tout n’est pas très logique, mais l’auteur réussit tout de même à introduire un certain suspense sur la fin. Bref, ce n’est sûrement pas une des séries de fantasy les plus marquantes…

 

Le sacrifice, K.K.Rusch, Rivages, 2001

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 19:44

C'était au temps où les papes étaient d'importantes figures politiques. Ils étaient alors secondés par un sous-pape. Celui-ci exécutait bien sûr les ordres du pape, mais surtout, étant constamment à ses côtés, il était l'objet de toutes ses colères.

Ayant découvert les vertus calmantes des bonnes grosses colères passées sur son second, le pape instaura donc la fonction de soupape telle qu'on la connaît aujourd'hui.

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 22:11

Manga deTakashi Murakami

Traduit du japonais par Victoria Tomoko Okada

 

http://www.manga-news.com/public/images/vols/le-chien-gardien-d-etoiles-sarbacane.jpgL'histoire

Happy est un chien plutôt heureux : il voue une dévotion sans limite à son maître, qu'il appelle Papa. Mais quand celui-ci est quitté par sa femme, ils se retrouvent tous les deux sur la route, avec pour seul abri une voiture. Heureusement, ils sont là l'un pour l'autre...

 

 

Le chien gardien d'étoiles m'a tout de suite intriguée par son titre. Bien que le manga ne soit pas à la hauteur de son titre, ça reste néanmoins une histoire prenante et émouvante. On ne peut manquer de s'attacher aux personnages, que ce soit le chien ou son maître, tout en se demandant comment un être humain peut arriver à une pareille solitude volontaire. Le chapitre épilogue me semble un peu superflu, bien que s'y trouve l'explication du titre. Bref, une lecture un peu décevante, mais une belle histoire triste.

 

Le chien gardien d'étoiles, T. Murakami, Sarbacane, 2011

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 23:48

 

S'en sortir par une pirouette, c'est échapper au pire de manière chouette !

Repost 0
Published by LillaMy - dans Mot du jour
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 19:37

http://3.bp.blogspot.com/_eaP4kvCzxgM/TIjpN-T1U-I/AAAAAAAAAAw/m_OcrS584PA/s1600/sm%C3%B8r.jpgLa Norvège, plutôt bien à l'abri de la crise financière, subit une crise d'une toute autre nature : la crise du beurre !

Les magasins sont en effet en rupture de stock de beurre. Les clients s'arrachent les dernières plaquettes, tandis que d'autres vendent leurs réserves sur Internet...

 

Mais pourquoi cette pénurie ? D'abord parce que le mauvais temps a conduit à des pâtures de moindre qualité pour les vaches, qui ont donc produit moins de lait.

 

Et puis parce que le vrai beurre est recherché par les Norvégiens en mal de solutions pour éviter l'obésité. Le régime "lavkarbo" (avec une faible teneur en glucides) préconise en effet de manger plus de protéines et de graisse, dans des aliments "naturels".

 

La troisième raison est que le lait est soumis a des quotas sévères qui empêchent les agriculteurs d'en livrer plus d'une certaine quantité par an aux crémeries. Cela les empêche donc actuellement de remédier au manque de beurre.

 

Sources :

VG

Aftenposten

Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 14:01

Poncho-face.JPGCommençons par le commencement : à mon boulot, il fait froid.

Ca va de "un peu frisquet quand on reste trop longtemps sans bouger" à "carrément gelée à la cuisine" (on mange en manteau et écharpe...)

Or, quel est le vêtement qui vous tient bien au chaud tout en vous laissant la liberté de mouvement ?

Le poncho, évidemment !

 

Mais, pour moi, hors de question d'aller l'acheter 1€50 à la braderie. Il fallait bien sûr que je me le tricote moi-même (sans quoi je risquais de perdre des points de mamitude...)

 

Armée de laine Steppe des Textiles de Lamarque (67% acrylique, 33% laine) et d'aiguilles n°7, je me suis donc mise à l'ouvrage. Et, ô bonheur, ça va vite ! J'ai dû mettre une semaine à faire les deux pans, plus quelques jours pour coudre le tout et faire le col.

 

Poncho-plat.JPG

Mon poncho se compose donc de deux rectangles (50x77cm) et d'un col (54x10cm).

 

La couture a été longue parce que mon tricot s'enroulait (malgré la bordure en point mousse sur le côté d'un des pans), j'ai donc cousu tout du long une bande de tissu épais (lainage). Je n'avais que du noir, donc ce n'est pas très joli, mais ça ne se voit pas trop tant que je ne lève pas les bras au ciel.

J'ai ensuite tricoté le col à part et je l'ai recousu en prenant une maille sur deux de l'encolure qui était très large.

 

Evidemment, entre temps, le chauffage a été réparé...

Repost 0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 18:09

Roman de Yoko Ogawa

Traduit du japonais par Rose-Marie Makino-Fayolle

 

http://img.over-blog.com/419x800/3/77/06/05/4.Livres-couvertures/La-marche-de-Mina---Yoko-Ogawa.jpgL'histoire

Tomoko part vivre pendant un an chez son oncle, pendant que sa mère étudie à Tokyo. Là, elle rencontre sa cousine, Mina, fillette de son âge qui va tous les matins à l'école à dos d'hippopotame nain et qui collectionne les boîtes d'allumettes, inventant l'histoire des personnages qui y figurent...

 

 

Ce roman m'a moins passionnée que les précédents que j'avais lu de Yoko Ogawa (cf. Le Musée du Silence et La formule préférée du professeur). Le monde décrit est à nouveau comme une bulle presque fermée au monde extérieur, mais le récit est plein de tendresse pour les personnages. Le symbolisme est bien présent mais chacun est libre de l'interpréter à sa guise. En fait, je pense être passée à côté d'un certain nombre de choses à la lecture de ce roman.

 

La marche de Mina, Y. Ogawa, Actes Sud, 2008

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 20:21

Pingouin arboricole

 

Ce petit pingouin, devenu arboricole suite à la fonte de la banquise, est promis à un grand avenir : il concourt actuellement dans une compétition qui le rendra célèbre dans le monde des tricoteuses !

Peut-être...

Repost 0
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 22:06

Double source journalistique pour cette une en Norvège puisque Aftenposten cite (avec une réactivité étonnante) un article http://g.api.no/obscura/pub/728x1000r/02994/1263226945000_forurensing__smog__2994738728x1000r.jpgde Rue89.

 

Le sujet ? Bergen, la ville la plus polluée d'Europe... par moments.

En effet, c'est en hiver, par les jours froids et sans vent, que la ville, entourée de sept montagnes, est surplombée d'un véritable couvercle qui maintient la pollution au dessus de la zone urbaine. L'an dernier, plusieurs seuils de pollution ont été dépassés.

 

Ce que pointe l'article original, c'est le manque de réaction de la municipalité face aux alertes récurrentes.

Ce que pointe l'article d'Aftenposten, c'est l'impact sur le tourisme qu'une telle révélation pourrait avoir...

 

Je tiens à ajouter une remarque intéressante, mais que je ne suis pas sûre de partager, de la blogueuse de Rue89 :

"La raison pour laquelle le journal français s'intéresse à la Norvège, c'est uniquement parce qu'Eva Joly risque d'être candidate aux présidentielles".

 

Vous qui me lisez, vous intéressez-vous plus à la Norvège depuis qu'on parle d'Eva Joly ?

Repost 0
Published by LillaMy - dans Norvège
commenter cet article