Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 15:53

Roman de Fabrice Colin (La saga Mendelson, tome 3)

 

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782021011012.jpgL'histoire

Ce troisième et dernier tome commence au départ de Ralph pour le Vietnam et se clôt le 1er janvier 2000. Entre temps, nous aurons traversé la guerre du Vietnam, la mort de Kennedy, la lune, le tremblement de terre de Tangshan, la fin de l'apartheid, le génocide rwandais... Sans oublier les hauts et les bas d'une famille au XXème siècle alors qu'une génération s'éteint pour laisser place aux suivantes.

 

 

Dans ce tome, toujours aussi passionnant, les Mendelson se trouvent au coeur de nombreux évènements déterminants de l'histoire du XXème siècle. Presque trop, parfois, la fiction se laissant entrevoir sous les apparences du documentaire. Evidemment, on n'échappe pas pour autant à la distanciation instaurée par ce type de récit : les personnages nous reste étrangers, bien qu'on assiste à leurs joies comme à leurs drames.

L'idée de parcourir l'Histoire à travers la vie d'une famille était bonne et Fabrice Colin réussit très bien à donner à chacun de ses membres un caractère et une voix différents nous permettant de lire ce "témoignage" documentaire comme un roman.

 

Les fidèles, F. Colin, Seuil Jeunesse, 2010

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 19:29

Manga de Osamu Tezuka (4 tomes)

Traduit du japonais par Jacques Lalloz

 

http://www.editions-tonkam.fr/img/couv/g/9782759501380.jpgL'histoire

A Kobe vivent deux enfants d'origine allemande, deux Adolf. Ils vont traverser la guerre dans l'ombre du 3ème Adolf, Hitler. Tandis que l'un est envoyé en Allemagne pour y devenir membre des Jeunesses Hitleriennes, l'autre, Juif, reste au Japon. Ils vont être entraînés, tout comme Togué le narrateur, dans la recherche de documents ultra-secrets qui pourraient changer le cours de la guerre : l'acte de naissance d'Adolf Hitler...

 

 

Classique parmi les mangas, L'histoire des 3 Adolf nous plonge dans des faits bien connus de la Seconde Guerre Mondiale en y apportant un angle de vue original. Si l'intrigue est assez improbable, les personnages, eux, et notamment Adolf Kaufmann devenu nazi, sont effroyablement crédibles. La violence est présente dès les premières pages et n'est en rien atténuée par l'aspect comic du dessin.

L'histoire se termine en Israël où les deux Adolf s'affronte une nouvelle fois pour des causes différentes. Ce dernier face-à-face clôt sur une note pessimiste l'escalade de violence qu'était le reste du récit.

 

L'histoire des 3 Adolf, O. Tezuka, Tonkam, 2008

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 16:48

Roman de Ruta Sepetys

Traduit de l'anglais par Bee Formentelli.

 

http://thatmakeswonders.files.wordpress.com/2011/12/sepetys.jpg?w=288&h=447L'histoire

Lina, lituanienne, est déportée avec sa famille par les Soviétiques un jour de juin 1941. Parqués dans des wagons à bestiaux, ils sont d'abord emmenés dans un village de l'Altaï puis transportés en Sibérie dans un camp tenu secret et dépourvu de tout. S'installe alors un quotidien fait de maladie, de mort, de faim et de rapine. Mais aussi de solidarité et d'espoir.

 

 

Je craignais un peu "encore une histoire de camp", mais on est vite emporté dans ce roman. L'espoir de Lina est tellement tenace, elle ne se laisse pas abattre, quels que soient les malheurs qui s'abattent sur elle. Le personnage de Kretzky est intéressant également, ce jeune soldat russe dont on devine le doute croissant et qui va finalement jouer un rôle déterminant pour l'avenir des prisonniers...

 

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, R. Sepetys, Gallimard Jeunesse (Scripto), 2011

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 20:16

Roman de Fabrice Colin (La saga Mendelson, tome 2)

 

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782020996372.jpgL'histoire

On continue la traversée du siècle aux côtés des Mendelson,depuis l'enlévement de Charles Lindbergh Junior jusqu'à la guerre du Vietnam en passant par la Seconde Guerre Mondiale et les essais nucléaires. A ces évènements cruciaux font échos les aléas de la famille Mendelson dont nous découvrons une nouvelle génération, de la mort de Carmen à l'engagement de Walter en passant par le voyage de Batsheva.

 

 

Dans la même veine que le tome précédent, Les insoumis rassemble récit, interviews, photos et même un extrait de roman... La fin est cependant un peu brouillonne à mon goût, laissant voir quelques redondances par-ci par-là. Par contre, l'auteur utilise un stratagème implacable, limite cruel, pour que ses lecteurs lisent le troisième tome : dès la page 35, il laisse en suspend une affaire qu'on devine troublante et mystérieuse. A bientôt pour la suite, donc...

 

La saga Mendelson : les insoumis, F.Colin, Seuil, 2009

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 19:29

Roman de Fabrice Colin (La saga Mendelson, tome 1)

 

http://www.images-chapitre.com/ima2/original/521/21039521_2987992.jpgL'histoire

Dans cette trilogie, nous suivons une famille juive durant tout le XXème siècle. Le premier tome, Les exilés, commence donc à Odessa où vivent Isaac Mendelson, sa femme Batsheva et leurs deux enfants David et Leah. Suite aux pogroms du début du siècle, les Mendelson sont contraints de s'exiler à Vienne où David va notamment fréquenter un certain Adolf et Leah va poser pour Egon Schiele. Après la mort d'Isaac, la famille s'exile à nouveau, cette fois aux Etats-Unis où David est embauché dans les studios d'Hollywood...

 

 

Fabrice Colin signe ici un roman pas banal. En effet, celui-ci a tout l'aspect d'un documentaire, avec ses interviews, ses photos, ses documents d'époque et ses notes de bas de page. Au point que l'on est persuadé de lire une histoire vraie. Evidemment, cela fait beaucoup d'événements historiques pour une seule famille (le cuirassé Potemkine, Hitler, les personnages célèbres, les débuts d'Hollywood) et David change un peu vite de langues dans ses journaux intimes, mais ce sont les seuls indices qui nous indiquent que c'est bien une fiction que l'on tient entre les mains.

On revisite l'Histoire avec les Mendelson, sans que cela ne soit jamais trop didactique (si on évite de lire certaines notes de bas de page). Pourtant, on a du mal à prendre en sympathie les personnages, mais peut-être est-ce dû également à la volonté de réalisme qui fait que l'on n'entre jamais dans leurs pensées intimes. Ce regard à la fois proche et distancié sur les événements du siècle comme sur les aléas familiaux font la force de ce roman.

 

Les exilés, F. Colin, Seuil, 2009

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 13:33

Roman d'Emmanuelle Nuncq

 

http://media.biblys.fr/book/14/36514.jpgL'histoire

Dans sa bibliothèque, Violette déprime. Pendant ce temps à Bordemarge, la princesse Roxane est poursuivie par les hommes de l'usurpateur Silas. Ces deux personnages bien différents vont alors inverser leur place. Autant dire qu'elles ne sont pas au bout de leurs aventures car le monde de fiction n'est pas régi par les mêmes lois que le monde réel...

 

 

Il est toujours plaisant de voir bafouer les règles codifiées des romans de genre, ici les aventures de cape et d'épée. Dans Bordemarge, les méchants comme les gentils en prennent pour leur grade sans pour autant que l'intrigue n'en pâtisse. Cela donne lieu à des répliques assez sympatiques. Bref, on sourit beaucoup à la lecture. Deux bémols : des ficelles un peu grosses qui, si elles sont inhérentes au genre d'aventures, auraient gagné à être doublées d'une intrigue plus subtile et la fin qui n'est pas assez caustique à mon goût, un petit clin d'oeil bien mordant aurait été le bienvenu.

 

Bordemarge, E. Nuncq, Castelmore, 2012

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 11:06

Nouvelles de Kjell Askildsen

9 nouvelles ont été traduites par A-C. Rouleau et E. Eydoux dans le recueil Les dernières notes de Thomas F.

 

http://oktober.no/var/ezwebin_site/storage/images/boeker/billigboeker/oktober_pocket/en_plutselig_frigjoerende_tanke/pocket/5448-3-nor-NO/pocket.pngCes treize nouvelles mettent en scène des hommes et des femmes confrontés les uns aux autres, qu'ils soient amants, époux, père et fils, flic et suspect, juge et condamné. Le plus souvent, cette confrontation se joue sur des rapports de force réels ou imaginés par le protagoniste.

 

Car les personnages sont sans cesse sur la défensive, craignant que leurs propos soient mal interprétés, se justifiant et exposant ainsi leur âme au lecteur de façon troublante et douloureuse.

 

On pense à Tchekhov, à Shaw ou encore à Woolf, mais Askildsen impose sa propre marque, une écriture qui nous emporte dans une fascination confinant parfois au malaise (je pense à En rose er utsprunget).

Mes préférées étant Ingrid Langbakke, Thomas F's siste nedtegnelser til almenheten et En plutselig frigjørende tanke.

 

En plutselig frigjørende tanke, K. Askildsen, Oktober Pocket, 2010

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 17:18

Roman de Brian Selznick

 

http://www.cinechronicle.com/wp-content/uploads/2011/02/hugo-cabret.jpgL'histoire

Hugo Cabret vit seul dans la gare Montparnasse où il s'occupe des horloges. Mais il a une idée fixe : réparer l'automate sur lequel son père travaillait avant de mourir dans un incendie. Alors qu'il vole des pièces mécaniques dans une boutique de jouets, il est attrapé par le propriétaire. De secrets en aventures, Hugo va alors découvrir le monde dont il a toujours rêvé.

 

 

Ce roman se démarque d'abord par sa forme : les illustrations en noir et blanc font partie intégrante de l'histoire, les passages illustrés faisant suite au texte sans répétition. Le tout forme un ensemble très cinématographique qui nous plonge bien dans l'ambiance des premiers films.

J'ai cependant été assez déçue par l'histoire elle-même. Tout commence plutôt bien, mais les révélations finales ne sont pas à la hauteur, tout s'arrange comme par un coup de baguette magique. On en ressort donc plutôt frustré, l'univers n'est peut-être pas assez creusé, la promesse pas tenue...

 

The invention of Hugo Cabret, B. Selznick, Scholastic Press, 2007

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 23:05

Roman de Christian Lehmann

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/2/1/1/9782211037112.jpgL’histoire
Eric, Thierry et Andreas découvrent à Londres une boutique de jeux vidéo. Le vieil homme à la caisse leur donne alors un jeu inconnu : l’Expérience Ultime. Revenu chez eux ils vont, chacun de leur côté vivre une expérience inédite. Et inquiétante, car ce monde pourrait ne pas être aussi irréel qu’il le parait…

 


Attention, grosse déception pour moi. Déjà, le roman est daté : jeux sur disquettes, cd-rom présentés comme révolutionnaires, ordinateurs rudimentaires, réseaux quasi-inexistants… En même temps, j’aurais pu m’y attendre vu la date de publication : 1996.
Mais passé l’étrangeté technologique, on se trouve devant un beau ramassis de clichés. D’abord, le trio de personnages : l’intello lunetteux, le nazi ignare et le héros amoureux. L’intrigue, bien prévisible, ne rattrape rien et il n’y a pas de véritable immersion dans le monde virtuel, donc rien de ce côté non plus.

No pasarán, le jeu, C. Lehmann, L’école des loisirs, 1996

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 19:40

Roman de Kristine Kathryn Rusch (The Fey, tome 5 - équivalent VF non traduits : tomes 9 et 10)

 

http://photo.goodreads.com/books/1172633812l/201037.jpgL'histoire

La dernière confrontation entre les Fey et les habitants de l'Ile Bleue se jouera à Constantine et dans l'Antre des Puissances des Falaises Sanglantes. Le Roi Noir en personne vient affronter Nicholas, tandis que Matthias s'occupe de protéger la cité de Constantine.

 

 

Enfin la fin ! Et c'est à ce moment qu'on se demande si la fin d'une série de fantasy peut jamais être satisfaisante. Après avoir passé tant de temps avec les personnages, on a forcément du mal à les quitter. Non pas que la fin soit mauvaise, mais elle semble trop rapide, pour une victoire un peu trop facile. Après la bataille, tout s'arrange un peu vite, mais cela est peut-être fait exprès puisqu'il existe une suite au cycle des Fey : Le Trône Noir, composé de deux volumes (non traduits en français, bien évidemment).

Les personnages d'Atout et d'Arianna s'affadissent au profit de Matthias et Nicholas. Mon grand regret : l'aventure de Luke et Constant qui fait pschitt, à croire que l'auteur les a oubliés en cours de route...

En ce qui concerne la VO, rien à dire (à part les fautes de frappes dans mon exemplaire de poche), sinon que le problème est bien dans le style de l'auteur et non dans la traduction : on retrouve les mêmes lourdeurs que dans la version française.

 

Victory, K.K. Rusch, Bantam Books, 1998

Repost 0
Published by LillaMy - dans Livres
commenter cet article